Language Selection

Recherche...

Newsletter

Pour recevoir gratuitement les nouvelles de la SCB Cameroun, inscrivez-vous.
Accueil Actualité Le Club Afrique Développement honore son rendez-vous au Cameroun du 1er au 03 juin 2017 à ACADEMIA SCB – Centre de formation de la banque

Le Club Afrique Développement du Cameroun et SCB Cameroun ont organisé du 1er au 03 juin 2017 une rencontre multisectorielle et une mission de prospection autour du thème « Agro-industrie : potentiel et croissance économique », en présence des membres du Club du Cameroun, du Tchad et du Sénégal.

Placée sous le parrainage conjoint du Ministre du Commerce, Son excellence M. Luc Magloire Mbarga Atangana et du Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique Son Excellence M. Ernest Gbwaboubou, cette manifestation économique couverte par une quarantaine de médias a réuni en 48 heures près de 400 personnalités et homme d’affaires; et a donné lieu à plus de 200 rencontres commerciales officielles tout secteur confondu.

Le Ministre du Commerce M. Luc Magloire Mbarga Atangana et son homologue des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique Ernest Gbwaboubou, ont apprécié «l’initiative de cette belle rencontre panafricaine » avant de saluer «la foi en l’avenir du continent africain » et de préciser que les rapports des assises, notamment ceux des panels seront transmis jusqu’à la plus haute hiérarchie, afin que leurs contenus riches en informations et propositions soit exploités. Selon les deux parrains conjoints de cette manifestation, le Cameroun peut se targuer de sa stabilité politique pour attirer des investisseurs à travers des mesures incitatives à l’investissement, du nouveau code des investissements qui exonère des charges fiscales pendant 5 ans les entreprises signataires de ladite mesure incitative. Bien plus, le pays qui dispose de 17 millions d’hectares de forêts exploitables et 6,2 millions de terres arables dont « seulement 20 % sont cultivées », a de nombreux atouts pour renforcer son rang de grenier agricole de la sous-région, avec 60 % de la population vivant de l’agriculture.

Dans son intervention, M. Mohammed Mejbar Directeur Général de SCB Cameroun, a situé les enjeux de la rencontre en rappelant que « cette deuxième édition du Club Afrique Développement intervient dans le sillage de la dynamique du Forum International Afrique Développement organisé par le Groupe Attijariwafa Bank depuis 2010 à Casablanca sous l’égide de la Société Nationale d’Investissement (SNI) ». Il a poursuivit en précisant que le choix porté sur le secteur agro-industriel s’explique d’autant plus que non seulement ce secteur comprend 16 branches, représente 11 % du PIB (Produit intérieur brut), mais représente aussi les 33 % de la production industrielle du pays. Ce qui entre autre, permet au Cameroun de « se positionner comme le nourricier de l’Afrique centrale » avec comme ambition atteindre le géant voisin, le Nigeria.

Les deux panels organisés au cours de la rencontre avaient comme modérateurs, M. Victor-Emmanuel Menye Directeur Général Adjoint de SCB Cameroun pour le premier panel et M. Naoufal Bensalah Directeur Général d’Attijari Securities Central Africa pour le second panel. Celui sur l’état des lieux du secteur avait comme panélistes, Monsieur Christophe Eken Président de la Chambre de Commerce de l’Industrie des Mines et de l’Artisanat, M. Martin Yankwa Inspecteur Général représentant du ministère des Mines, Monsieur Protais Ayangma Président de l’Ecam (Entreprises du Cameroun) et M. Vincent Kouete Economiste principal représentant du Gicam (Groupement Inter-Patronal du Cameroun) et l’autre sur les opportunités d’investissement dont les panélistes étaient Mme Marthe Angéline Minja, Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements, M. Jean-Claude Ebe Evina Expert économique et financier et M. Célestin Tawamba Président Directeur Général de Cadyst Invest, ont permis à l’assistance d’avoir un état des lieux du secteur, d’en définir la cartographie, de mesurer le poids des mesures incitatives initiées par l’Etat du Cameroun et d’avoir en définitive une liste des filières clés de ce secteur au Cameroun ainsi que les opportunités d’affaires concrètes qui en découlent.

Pour terminer, la mission de prospection s’est poursuivie le samedi 03 juin 2017 par la visite des usines : Azur (savonnerie et huilerie) et COFIL (Coton et filature) à Douala; Producam (usine de transformation des fèves de Cacao) à Kekem et AFIDI (Plantations produisant le poivre de Penja, produit labélisé) dans la bourgade de Penja.
En rappel, l’offre commerciale du Club s’articule autour du plaidoyer économique au nom du secteur privé africain, la mise en relation commerciale d’entreprise à entreprise et la mise en réseau des banques, des projets structurants des Etats et des banques de financements.

Le Club a aujourd’hui 400 membres. Et, après son lancement officiel en décembre 2015 à Casablanca, il compte des représentations dans 08 pays du Continent à savoir, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, la Tunisie, la République du Congo, le Gabon, le Maroc et le Mali.

L'évenement en images

Partagez l'info