Brèves:
Pub-glomulser (2)

Signature de la convention ARIZ avec l'Agence Francaise de Développement

ARIZ, entendez Assurance pour le risque de financement de l'investissement privé en zone d’intervention de l’AFD, est un outil de partage de risque à destination des institutions financières, pour couvrir de 50% leur « risque PME »et les accompagner dans le développement de leurs activités de prêt aux petites et moyennes entreprises

(PME) et aux très petites entreprises (TPE).

Par cette convention, l’AFD offre à une garantie de portefeuille pour une enveloppe évaluée à environ 5 Millions d’euros. L’avantage de ce dispositif est d’améliorer les délais de traitement et de mise en œuvre des crédits en laissant l’analyse du risque de crédit à .

 

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Cameroun, SE M. Lahcen SAILE, du Ministre des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, M. Laurent Serges ETOUNDI NGOA, du Chargé d’affaire de l’ambassade de France au Cameroun, M. Jean Charles ASSARD, du PCA de , M. Martin OKOUDA, du Directeur Général adjoint M. Victor Emmanuel MENYE et quelques employés des 2 institutions.

 

Quatre moments forts ont marqués l’évènement. Tout d’abord le propos introductif de M. Hervé CONAN présentant l’intérêt de son organisme dans l’accompagnement du développement économique de l’Afrique et du Cameroun en particulier. Dans son propos de circonstance, M. Jamal AHIZOUNE a ensuite précisé les engagements du Groupe Attijariwafa bank via sa filiale camerounaise et les réalisations visibles deux ans après la reprise. A savoir :

- La contribution à l’effort de bancarisation à travers le développement du réseau de 17 agences en Avril 2011 à 40 agences à fin 2013 pour en faire le premier réseau bancaire au Cameroun ;

- Le plus grand parc d’automates au Cameroun avec pas moins de 100 GAB en agence et hors agences ;

- Des actions en faveur de la PME avec la création de deux centres d’affaires dédiés : l’un à Douala et l’autre à Yaoundé pour l’accueil, le conseil et le financement des PME/TPE ;

 

Ces efforts inscrits dans le plan de développement stratégique à l’horizon 2015 vont se poursuivre.

 A la suite des allocutions, a eu lieu la signature proprement dite de la convention et l’échange des parapheurs, sous le regard approbateur du représentant du gouvernement camerounais, M. Laurent Serges ETOUNDI NGOA. Ce dernier a félicité et a mentionné l’approbation de l’Etat camerounais vis-à-vis de ces types de partenariats. Ces différentes actions ont positionné en quelques temps comme un acteur de référence dans le secteur. Les PME représentant les 90% des entreprises répertoriées au Cameroun, leur développement est un levier essentiel de croissance.


Imprimer   E-mail